La nouvelle Aréna de l’Asvel Basket

 

De passage à Villeurbanne entre une victoire au TQO qualifiant la France pour les JO de Rio et le Tony Parker Camp qui a lieu en ce moment même à l’INSA (voir le Reportage Tony Parker Camp 2014 et le Reportage Tony Parker Camp 2013) , Tony Parker est venu présenter hier matin, aux côtés de Gérard Collomb, Jean-Paul Bret, Jean-Pierre Siutat, Gaëtan Muller ainsi que Charles Kahudi, Thierry Glories (Président de Floriot Immobilier) et Didier Caudard-Breille, le projet de la nouvelle Aréna de l’ASVEL Basket. S’il est trop tôt pour parler de « naming », l’emplacement de la future salle du club de Pro A a cependant été révélé : il s’agira du site Georges Lyvet à Villeurbanne, à 100m de l’Astroballe.

Tony

Ce projet métropolitain qui comptera 12000 places assis-debout sera construit en complémentarité avec l’Astroballe en jouissant de la même facilité d’accès (Métro, Rocade,…). Un projet entre 45 et 55 millions d’Euros qui bénéficiera de configurations sur mesure pour des événements corporates, avec notamment des salons de réceptions, des terrasses sur les derniers étages et parking VIP.

Presentation-arena-images-conference-presse-asvel-villeurbanne

Trois types d’événements seront prévus dans l’Aréna : sportifs bien sûr (nationaux et internationaux), culturels avec des spectacles et concerts, et Corporate avec l’organisation de rencontres BtoB. Le premier match au sein de cette Aréna pourrait se réaliser en 2020.

D’après Gaëtan Muller, Président délégué de l’Asvel Basket et bras droit de Tony au sein du club, « On va faire du Basket, mais pas que. On aura une réflexion autour du développement durable, et on travaillera avec des indépendants et acteurs locaux. »
À la question de la rentabilité du lieu, il répond avec prudence qu’avec 60 à 80 dates l’équilibre devrait être atteint…

stade-georges-lyvet-villeurbanne-arena-asvel

Jean-Pierre Siutat (Président de la FFBB – Fédération Française de BasketBall) à quant à lui rendu hommage à Tony Parker en disant que « Tony écrit l’Histoire. Il fait partie de ces rares personnes qui savent écrire l’Histoire. Le Basket français a besoin de ça. »

Tony Parker Jean-Paul Bret Maire Villeurbanne

Jean-Paul Bret, Maire de Villeurbanne, a exprimé son « entière satisfaction de voir ce projet sur les rails. On a fait preuve de ténacité, détermination et engagement. L’arrivée de Tony et Gaëtan a permis de faire avancer les choses. Nous arrivons aujourd’hui à un très bon moment. » Il assure par ailleurs que bien que ce projet soit 100% privé, l’apport de la ville de Villeurbanne et de la Métropole de Lyon va continuer, avec engagement et détermination. Et si Mr. Bret a toujours eu a coeur les projets de Parker et de l’Asvel, il souligne que « la victoire de l’Asvel (Champion de France) a donné une dimension affective au club. »

Tony Parker Gerard Collomb Maire Lyon Basketball
/

Gérard Collomb voit dans ce projet des « ambitions européennes et équipements à la hauteur de ces ambitions. C’est un projet sportif et humain (avec la formation d’un élite européenne au sein de l’Academy). » Il souligne également le développement du sport à Lyon avec de nombreux clubs professionnels et un très grand développement du sport amateur également : « Le sport est formidable pour le développement personnel et très important pour le développement des territoires. C’est en développant de beaux projets comme celui-là que l’on fait grandir la Métropole de Lyon. Nous avons des cartes à jouer parmi les grandes métropole sportives d’Europe et du monde. »

Tony Parker

Enfin, l’attention s’est portée sur Tony Parker, dont la saison a été très forte niveau émotions : « C’est la victoire à Strasbourg qui est la plus forte. C’était pour vivre des moments comme ça que je voulais investir sur le Basket français. » Tony veut porter les valeurs du Basket et du sport français, à commencer par le travail d’équipe pour lequel il dit qu' »on ne peut rien faire sans les Maires, sans Gaëtan, toute l’équipe qui a envie de voir le Basket français grandir et réussir. On veut que les joueurs français restent en France.' » Et le Basket féminin n’est pas oublié, puisque Tony a évoqué la motivation d’avoir un club de filles dans l’agglomération, pour lequel « l’Astroballe pourrait contribuer à créer une sorte d’Asvel Park avec l’Aréna. »

Tony Parker Charles Kahudi Lyon Basket

 

Pour Rappel :
Les photos présentes sur le site de Lyon Basket sont utilisables, dans le respect bien évidemment du travail effectué. Nous vous demandons donc de ne pas modifier les photos si vous les partagez, ni d’en couper le copyright.

 

Retour Reportages

 

Enregistrer